/Sepideh FARSI et la vallé de Bamyan!

Sepideh FARSI et la vallé de Bamyan!

Du 11 au 20 mai 2016 l’Institut français d’Afghanistan a accueilli la réalisatrice Sepideh FARSI pour réaliser des prises de vues de plusieurs sites historiques majeurs dans la vallée de Bamiyan dans le cadre du 15ème anniversaire de la destruction des Bouddhas ; le film en cours de montage sera présenté en France en 2017 dans le cadre d’un séminaire à Paris que nous souhaitons organiser sur le thème de la destruction du sensible, puis dans notre institut.

Le 18 mai l’IFA a présenté son film documentaire HARAT à l’ambassade de France qui a su toucher un public nombreux.

 

Film HARAT – Synopsis 

Au départ de Paris, une petite fille accompagnée de sa mère – la cinéaste elle-même – part en Iran rejoindre son grand-père et entreprend un voyage en Afghanistan, pays tant fantasmé, mais jamais visité depuis trois générations, depuis le départ de son arrière-grand-père pour l’Iran.

Filmant sa fille et son père – et filmée à son tour par sa fille avec une caméra de poche – la cinéaste met en scène deux regards et tisse un carnet de voyage doublé d’un album de famille qui éclot.

Au pays des ancêtres disparus, la rencontre émouvante des paysages oubliés et les retrouvailles improbables avec des parents éloignés font renaître la mémoire d’une famille, déplacent les frontières de son territoire et dessinent un nouvel horizon.

 

 

Filmographie

LE MONDE EST MA MAISON, une de ses premières réalisations – Documentaire consacré à la diaspora iranienne

2000        HOMI SETHNA, FILMMAKER, qui reçoit le prix de la Fédération internationale de la presse cinématographique au Festival de Bombay

2001        HOMMES DE FEU consacré cette fois aux pompiers de Téhéran

2003        LE VOYAGE DE MARYAM, un film entre fiction et reportage qui suit l’itinéraire d’une jeune femme iranienne vivant à Paris et revenant chercher son père dans les rues de Téhéran : photo jaunie en main, elle interroge les passants et les commerçants

2007        HARAT, film documentaire

2009        Elle est membre du jury du Festival international du film de Locarno

2014        RED ROSE, qui évoque les révoltes étudiantes et, brisant les tabous du cinéma iranien, évoquant   les relations entre la jeune génération contestataire et la génération qui avait contesté le régime du Shah

 

2018-04-10T11:33:09+00:00 juin 28th, 2016|