L’Ambassadeur de France a participé, le 4 juillet 2019, au débat intitulé « La nation, et le besoin d’être une nation » organisé « Génération Positive » avec le soutien de l’Institut français d’Afghanistan.

Il a d’abord évoqué trois intuitions du roi Amanullah sur la création d’une nation (être afghan avant d’appartenir à une ethnie ; l’éducation pour toutes et tous ; la connaissance de son passé). Le roi avait à cet égard il y a près de cent ans, encouragé des archéologues français à travailler sur différents sites historiques représentatifs de la diversité de l’Afghanistan.

Il a rappelé la culture riche et complexe des afghans. Cette culture millénaire a été la source d’inspiration de beaucoup d’autres nations : ainsi ce pays a été le bout du voyage d’Alexandre le Grand. S’y étant rendu à la recherche de la spiritualité du bouddhisme, il y a apporté la culture grecque ; les pièces d’Aristophane ont été joués en Afghanistan bien avant de l’être en France ; le bouddhisme a évolué en Afghanistan avant que les chinois ne s’en emparent.

L’Ambassadeur s’est exprimé sur la création de la nation française « Nous sommes devenus une nation quand nous avons décidé de vivre ensemble », ajoutant que les différentes ethnies faisait la force des afghans.

Pour finir, l’Ambassadeur a encouragé la participation au débat démocratique.