PRÉSENTATION

/PRÉSENTATION
PRÉSENTATION 2018-05-03T03:28:46+00:00

Historique 

L’Institut français d’Afghanistan est l’une des institutions culturelles et éducatives les plus connues de la capitale afghane. C’est le président Georges Pompidou, alors Premier ministre, qui en pose la première pierre le 8 mai 1968. Au fil des années, il est devenu un lieu unique de rencontres, d’événements culturels, d’échanges et de débats. En 1970, lors de son inauguration l’Institut est baptisé Centre Franco-Afghan. De 1983 à 2002, il doit fermer ses portes du fait des différents conflits qui embrasent le pays.

En 2003, le Centre Culturel Français de Kaboul rouvre au public et retrouve sa place légitime dans le paysage culturel afghan.

Au lendemain de la conférence de Paris, le 12 juin 2008, le président Nicolas Sarkozy décide d’augmenter substantiellement l’aide française à l’Afghanistan. Un de ses objectifs est de favoriser la culture et l’éducation. Ainsi, en 2009, l’ambassade de France lance un ambitieux programme de réhabilitation des lycées Esteqlal et Malalaï, suivi d’une rénovation du Centre Culturel Français de Kaboul. Après d’importants travaux, le Centre Culturel Français rouvre ses portes le 20 septembre 2010. En quatre jours, les cérémonies et festivités liées à l’inauguration attirent plus de 4 000 personnes.

Le 1er janvier 2011 le Centre Culturel Français de Kaboul devient l’Institut français d’Afghanistan (IFA) ; l’IFA est à ce jour un des plus beaux instituts culturels et éducatifs de toute la région Asie.